Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

« Tu le tiens de qui, ça ? » – « De moi ! »

[À la réflexion … Où les parents se rejettent la paternité des traits de caractère déplaisants chez leur enfant]
Je vous livre des morceaux de vie liés à l’enfance, au développement de l’enfant etc … car ils alimentent ma réflexion.
Mes parents sont séparés. Ce n’est pas la news de l’année. Nous sommes légions à être dans ce cas.
Mais j’ai souvent entendu, lorsque mes réactions ne plaisaient pas à l’un ou l’autre de mes parents :
« Ce trait de caractère, tu le tiens de papa ! – C’est maman qui est comme cela, etc … »
Interprétation : ce côté que je n’apprécie pas chez toi, tu ne le tiens pas de moi.
Et alors ? On s’en fout, non ?
Ça sert à quoi de dire cela finalement ? Ça ne fait rien avancer.
EXPLICATION :
L’enfant réagit de telle ou telle manière et lui dire qu’il tient ce trait de caractère de quelqu’un ne l’aidera aucunement à s’améliorer. Cela sous-entend que c’est héréditaire et qu’il n’y a rien à faire.
C’est une étiquette que l’on pose sur son dos : « tu es comme cela. C’est maman, ça. Tu n’y peux rien. »
Eh bien si ! Nous pouvons changer doucement les choses en évitant ce genre de réflexion.
« Ma fille, tu as été un tantinet directe dans ta réflexion. Tu as manqué de tact. La prochaine fois, pense à y mettre des formes et bla-bla-bla … ».
Je vous jure que je ferai des efforts 🙂
[ Les raisons de cette réflexion : avant Noël, j’ai écrit aux membres de la famille – en pleine ‪#‎COP21‬ – pour leur dire qu’il serait temps de réduire le nombre de joujoux offerts aux enfants et qu’il faut viser la qualité, les matières nobles, le « fabriqué français », etc … Cela a déplu à certains membres … et on m’a trouvée trop directe ]