Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

L’école serait si décalée que cela ?

Tombée là-dessus aujourd’hui : « 6 raisons qui prouvent que l’école d’aujourd’hui ne nous prépare pas à la société de demain » (données ci-dessous)
GROS soupir. Ce procès que l’on fait sans arrêt à l’école est-il justifié ?
Je ne me mets pas la tête dans le sable, non … Enfin, si ! SI, je la mets parce-que l’autruche n’exprime pas la peur lorsqu’elle fait cela, elle cherche ses oeufs, se protège des tempêtes de sable et cherche sa nourriture. Elle est futée et non peureuse.
Alors, cet animal que Pline l’Ancien a taxé de couard dans son Histoire Naturelle, et qui a hérité de cette image depuis des siècles car personne ne s’est donné la peine d’y regarder de plus près, Pline l’Ancien qui s’est trompé car il ne l’avait pas assez observée, étudiée alors que l’autruche ne l’est point du tout, peureuse, ne serait-ce pas une allégorie de l’école aussi ? On la voit comme frileuse, arriérée, rétrograde …
Mais ! Pline L’Ancien ! Sors de ces corps qui font des procès sans arrêt.
Des tas d’enseignants se donnent pour développer la créativité des enfants, pour défendre leur droit à l’erreur, les inciter à jouer collectif et à faire des projets en groupe, etc …
On pourrait regarder un peu mieux ce qu’il se passe dans les classes et le travail des profs qui tentent de remonter et de mettre à niveau tout ce qu’ils peuvent lorsque, parfois, personne n’a vraiment envie de s’y mettre et que tant de sollicitations extérieures attirent l’attention des intéressés ailleurs ?
Bon, dites-moi votre ressenti si vous lisez ceci.
Voici les 6 raisons données par le jeune homme ayant écrit l’article :
1 L’école tue la créativité
2 Les erreurs ne sont pas acceptées
3 L’individualisme prime sur le collectif
4 Les enjeux de demain sont partiellement abordés
5 Le système scolaire limite la capacité à s’adapter
6 La connaissance est encore hiérarchique