Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

L’école de demain

Make me dream. Vous la voyez comment, vous, l’école de vos enfants ?
Classe inversée, hybride, mentoring … Kesako ? Pas très clair, c’est vrai.
* Classe inversée : L’enseignant lance les élèves sur un sujet de recherche. Ils planchent chez eux la veille et le lendemain, tadaaaa : on va construire notre savoir ensemble.Ainsi, « les activités en classe deviennent plus attractives pour les élèves car ils deviennent acteurs de leur apprentissage. Ce n’est plus l’enseignant qui apporte des connaissances mais c’est l’élève lui-même qui part à la recherche du savoir. » (source Wikipedia)
« Nul pour les enfants qui n’ont pas de ressources ? » Non, car on poursuit les recherches ENSEMBLE le lendemain en classe.


* Classe hybride : favorise la création d’une
démarche pédagogique intégrée en combinant des méthodes
d’enseignement face à face, en classe, et des activités dispensées
par ordinateur (à l’extérieur de la salle de classe, à l’endroit et au
moment qui convient à l’apprenant) (source réseau des moniteurs)


* Le mentorat : le statut du professeur change. Il est un accompagnant dans le process d’élaboration du savoir mais il n’est plus le représentant ultime du savoir car celui-ci est partout autour de nous, avec une précision jamais égalée. Il devient « coach » : en quelques sortes il guide, il encourage, il apporte un complément de connaissances … Mais il n’est plus le seul détenteur du Savoir.