Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

7 à 13 ans

4 Stars


gratuit
gratuit
gratuit

Emails pour enfants



Monster Messenger

7 à 13 ans

4 Stars

gratuit
gratuit
gratuit

Emails pour enfants

Monstre ? « Monstrum => monestrum ; monstrare est le dénominatif de monstrum. » = montrer ». Parce-qu’il y a longtemps, il s’agissait de montrer les êtres difformes dans les foires … ici, on raccroche avec l’étymon du mot et on va montrer nos [fausses] bouilles en ligne, mais pas à n’importe qui car tout est absolument bordé. Pas de crainte à avoir … si ce n’est sur l’intensité d’utilisation que cela pourrait développer chez les enfants – mon avis en fin de chronique … désolée … je ne peux m’empêcher de le donner 😉

monster-messenger-1

C’est SUPER : graphismes / sécurité / originalité / ergonomie 

C’est moins super : lors de l’inscription, petite difficulté minime pour descendre sur la page et passer au champ suivant / stickers très « girly » => pas idéaux (+ attention à bien gérer le temps d’utilisation de l’enfant)

monster-messenger-2

Voilà, vous êtes avertis. Tout est là, sécurisé. Personne d’étranger ne peut accéder au compte de l’enfant. N’ayez crainte. Après, la vigilance va se situer ailleurs avec ce type d’outils mis entre les pattes des enfants. Sur la gestion du temps d’écran et l’attente que suscite ce type de réseau en terme de réponse de copains.

monster-messenger-3

Le parent s’inscrit et inscrit ses enfants.

monster-messenger-4

Tout est expliqué par la coach en ligne « Betty ». On peut lui poser des questions sur le fonctionnement de l’app et tous les jours elle compile les meilleures contributions et les partage avec tous les utilisateurs (il faut que je me renseigne sur la notion de confidentialité inhérente à ce partage qui dépasse la liste des contacts).

Et on se lance dans la rédaction d’un message. J’ai écrit avec mon gros feutre orange. J’écris, je colle des stickers, je modifie leur taille comme je veux, je peux écrire avec un clavier aussi, modifier la couleur des caractères, des feutres, laisser un message vocal (laisser le doigt sur le micro et il enregistre le message vocal), etc …

monster-messenger-5 monster-messenger-6 monster-messenger-7

Stickers animaux … Mais stickers « girly ». Argl … j’ai beaucoup de mal avec ces stéréotypes : on est dans un réseau social pour les moins de 13 ans et que présente-t-on là aux enfants ? Rouge à lèvres, vernis à ongle, lime, mascara … Ok, ok, il y a aussi les voitures de sport … « Cliché » vous avez dit ? On ne pourrait pas imaginer des silhouette de ville ? Des étoiles, des lunes, des éléments naturels ? Plutôt que promptement les jeter dans un monde très clivant filles / garçons et filles-hauts-talons-et-vernis-sur-les-ongles ?

Bon, bon, bon … Ce n’est que mon avis …

monster-messenger-8 monster-messenger-9

L’historique de ce que j’ai envoyé.

monster-messenger-10

On peut communiquer facilement si besoin.

monster-messenger-11

Et pour surveiller totalement l’action de nos enfants : mot de passe requis ou non, le parent choisit.

monster-messenger-12

L’application est très performante. Pas de doute sur la question.

Après, attention car on est dans le « très tôt », là. Les moins de 13 ans. Je ne démarrerais pas avant 7 ans … et encore. Après ? Usage TRÈS limité pour tous : en temps, en intensité (pas 56 copains avec lesquels communiquer n’est-ce-pas ? Leur multiplicité multiplie aussi les rv avec les réponses et les messages à envoyer …).

Il est bien de former les jeunes à l’usage des réseaux sociaux : nul doute sur la question. Leurs dangers, leur potentialité aussi, les informations qu’ils apportent, l’ouverture au monde, leur richesse …

Mais tout cela nécessite un encadrement très rigoureux. Ainsi, activez bien-sûr le mot de passe pour que votre enfant ait à vous demander lorsqu’il se rend sur ce réseau et que vous puissiez gérer ce temps d’écran.

  • Langues : Français, Anglais
  • Éditeur : eduPad