Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

5 à 8 ans

3 Stars


9,99 €
9,99 €

Contes
Contes interactifs



Ma Mamie en Poévie

5 à 8 ans

3 Stars

9,99 €
9,99 €

Contes
Contes interactifs

« Ma Mamie, elle est poète. » Le narrateur est un enfant et nous parle de sa grand-mère qui se plaît à inventer mots sur mots pour égayer la vie et en atténuer ses maux. Elle donne une autre couleur au langage et force à s’interroger.

C’est SUPER : graphisme / lecture voix fillette / originalité / hommage

C’est moins super : la répétition du pronom 🙁 / la voix de l’auteur / la syntaxe du dialogue « enfant »

Les tableaux composés d’un mélange de collages, dessins d’enfants, impressions rétros et couleurs acidulées qui rehaussent le tout, sont jolis.

En revanche, je vais sans attendre sortir mon masque de « grincheuse » et de « j’aimerais que les enfants soient confrontés à une syntaxe digne d’eux ».

Oui, car j’ai du mal, j’ai des poussées d’urticaire virtuel lorsque je vois des albums écrits avec des répétitions insensées du pronom.

« Ma mamie, ELLE est poète. » Argl ! Touchée en plein cœur. Je passe ma vie à corriger cela. Pourquoi ? Parce que les auteurs se font un malin plaisir de l’écrire dans les albums. Les enfants ET LEURS PARENTS enregistrent cette tournure comme étant correcte (bah oui ? Pourquoi ? C’est écrit, non ?) et cela gagne toute la société. Si les auteurs arrêtaient cette répétition stupide du pronom, les enfants ne parleraient pas comme cela.

  • « Mamie, pourquoi il se moque, le merle ? » : « Mamie, pourquoi le merle se moque ? » Un enfant parle correctement si le modèle est bon. Il parle mal si le modèle présenté parle de travers. Voilà, c’est dit. Zut, quoi ! De l’excellence avec les petits, que diable.
  • « elle ne répond encore pas » : Dame ! C’est français, ça ? Tournure non validée par moi-même 😉

Voilà, ça, c’était mon grand coup de [tsoin-tsoin] avant de poursuivre.

Donc, cette mamie invente des mots. C’est … original. Je ne voyais pas ce qu’elle voulait dire et il me fallait lire la suite pour comprendre mais un enfant sera moins borné que moi et cela lui donnera envie d’inventer les siens.

Pour sûr, il faut lui préciser les mots qui sont de pures inventions car les mots de la mamie n’existent pas. On n’est pas dans une figure de style connue, la métonymie, consistant à mettre un mot pour un autre (« boire la mort » pour « boire du poison »). On est dans la composition pure.

Les enfants aiment bien cet exercice. Ils auront envie de s’y frotter.

Les illustrations sont interactives, douces, tranquilles, elles prennent le temps de la narration pour s’asseoir et écouter le récit de la vie de la mamie et de ses chansons préférées.

Ce récit laisse filtrer la tranquillité de la relation « petit enfant – grand parent ». Ceux-ci sont plus disponibles, plus lents, moins dans la course effrénée de la vie qui invite à allez de gauche à droite. Là, on prend le temps de s’arrêter, de chantonner, d’écouter et d’imaginer en voyageant par la pensée.

La lecture faite par l’auteur n’est pas transcendante : j’ai préféré la voix de la petite fille, très expressive.

Je vous laisse découvrir cette histoire et la partager avec vos … petits enfants (en précisant bien que l’on ne répète pas les pronoms si le nom est présent : « Ma mamie est poète » est tellement plus chic …).

  • Sortie : 26 nov. 2016
  • Éditeur : Des Carabistouilles Sprl
  • Pages : 29
  • Langue : Français
  • Configuration requise : Pour consulter ce livre, vous devez avoir un appareil iOS muni d’iBooks 3 (ou une version ultérieure) et d’iOS 4.3 (ou une version ultérieure) ; ou un Mac avec iBooks 1.0 (ou une version ultérieure) et OS X 10.9 (ou une version ultérieure).