Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

8 à 11 ans

4.5 Stars


4,99 €
4,99 €

Contes
Contes interactifs



La Tarte de la Reine

8 à 11 ans

4.5 Stars

4,99 €
4,99 €

Contes
Contes interactifs

Hé, hé … On aurait plutôt tendance à lire le titre à l’envers, non ? La reine de la tarte pourrait aussi convenir ici car, la petite Margot ne s’en laisse pas compter et a la tarte au bout des doigts. C’est au travers de l’enquête de la maligne Lucie que l’on découvre le pourquoi de ce titre ambivalent. C’est bien ficelé et on envie d’aller au bout pour connaître la saveur de cette tarte pas si délicieuse 😉

la-tarte-de-la-reine-1

D’emblée, je tiens à m’excuser pour la présentation anarchique de cette chronique. Je ne recommencerai pas, promis !

L’action se déroule lors d’une fête d’anniversaire, celle de la reine Margot – ça ne s’invente pas … ou plutôt, SI ! 😉 – née le jour de l’Épiphanie. La lumière s’éteint, les bougies arrivent … Et là, PAF !, c’est le drame ! Une claque pour sa meilleure amie. Et ben, pourquoi, vous demandez-vous légitimement ? C’est à vous de le découvrir.

la-tarte-de-la-reine-2

C’est extra : à chaque fin de chapitre on a un carnet denquête à remplir. Très bien fait, les questions portent aussi bien sur le déroulement de l’histoire (avez-vous bien lu et bien retenu, les enfants ?) que sur des questions de vocabulaire, par exemple. Très bonne idée de Zabouille (c’est l’éditeur, rigolo comme nom, n’est-ce pas ?). Nos réponses sont enregistrées et à la fin, on sait ce que l’on a réussi.

la-tarte-de-la-reine-3 la-tarte-de-la-reine-4

Pour se sentir véritablement dans la peau de l’enquêtrice, on a même un texte brouillé, donnant des indices supplémentaires, que l’on révèle en le touchant. Original !

la-tarte-de-la-reine-5

Le texte n’est pas uniquement écrit. Il y a aussi des séquences à écouter et même des séquences animées à regarder pour mener l’enquête de manière approfondie avec Lucie.

la-tarte-de-la-reine-6

Ici, petit oubli de ponctuation avant et après « Margot et moi » : « Sur la photo, on nous voit, Margot et moi, pendant la bataille d’eau. » Pas dramatique mais assez important 😉

la-tarte-de-la-reine-7 la-tarte-de-la-reine-8

On peut même lire le journal intime de Margot. Youpi !

la-tarte-de-la-reine-9

Et la caméra qui tournait a révélé le pot aux roses. Aaaah, vivent les ratés de débutants en nouvelles technologies. Enfin … tout dépend. Lors du mariqge d’une copine, sa maman qui filmait, faisait « record » au moment où elle ne se servait pas de la caméra et « pause » lorsqu’elle était censée filmer. Résultat : une belle forêt de jambes en tout genre en guise de souvenirs 😀

la-tarte-de-la-reine-10 la-tarte-de-la-reine-11

Une fois que tous les indices ont été révélés et que tout s’imbrique parfaitement, nous avons droit à l’épilogue et surtout, à la recette de cette fameuse tarte de la Reine qui a l’air si délicieuse. Que le premier qui la cuisine m’envoie une photo : je la publierai.

la-tarte-de-la-reine-12

C’est bien écrit, c’est trépidant, on a envie d’en lire plus et d’aller au bout. On a même droit à un « Dictionnaire professionnel de l’enquêteur » pour se familiariser avec ce vocabulaire particulier. Très chouette petit roman d’enquête, pour se frotter aux composantes du genre, pour lecteur confirmé.

Sortie : 28 nov. 2011
Éditeur : Zabouille éditions
Pages : 60
Langue : Français