Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

5 à 12 ans

5 Stars


3,99 €

Contes
Contes interactifs



Il était des fois

5 à 12 ans

5 Stars

3,99 €

Contes
Contes interactifs

Vite ! Installez-vous confortablement. Pelotonnez-vous pour écouter : ça va commencer. « Il était des fois » … Pardon ? Il y a tromperie sur la marchandise. Ça ne commence pas tout à fait comme ça devrait, non ? Bien entendu, les enfants ! On ne vous la fait pas, à vous. Il y a, dans cette histoire, plusieurs histoires avec différents points de vue. Et vous allez rire, mais rire comme des tordus !

Il n’y a pas que nous qui sommes tordus ! La présentation de ma chronique l’est aussi. Je sais, je sais, mais comme il faut sans cesse tourner la tablette, les captures d’écran sont prises dans tous les sens. PAS mea culpa 😉

il-etait-des-fois-2

On commence par choisir qui fait quoi, dans cette histoire. Et rien que ça, c’est sympa. Une princesse épouvantable de méchanceté, un pauvre petit chevalier brimé et le héros ? Le dragon, pardi ! Aaaah, voilà du neuf dans le monde des contes.

il-etait-des-fois-3

Lorsque le choix est fait, une histoire à différents points de vue est proposée : on a toujours le choix entre celui de la princesse, du dragon et du chevalier. Démarrons avec le point de vue du dragon. Le texte se met en vert. Les graphismes sont stylisés et c’est joli. Il y a une certaine transparence dans les dessins et vous allez comprendre pourquoi plus bas. Pour le moment, l’histoire démarre. Pour écouter le texte lu, on appuie sur le triangle. Pour faire apparaître le dessin suivant, on touche le précédent.

il-etait-des-fois-4

il-etait-des-fois-5

Ce n’est pas banal : une histoire de dragon fan de foot. Et devinez qui l’est aussi ? On passe à la même histoire racontée par le chevalier. Comment ? En renversant votre tablette de 90 degrés. Original et franchement drôle. Les textes sont hilarants.

il-etait-des-fois-6 il-etait-des-fois-7

Renversez encore votre tablette de l’autre côté et voici le point de vue de la princesse pas très gentille qui se réjouit de jouer un mauvais tour au chevalier.

il-etait-des-fois-8 il-etait-des-fois-9

Et au bout ? Qu’est ce que l’on a ? La compile des trois. On retourne la tablette à 180 ° et voici les trois textes sous chaque dessin et les dessins superposés. D’où la transparence, vous saisissez ?

il-etait-des-fois-10

Pas convaincus ? Je vous en remets une couche. Rôles différents, histoire nouvelle et tout aussi cocasse ! Comparez l’action dans les trois. Le prince veut impressionner la princesse récalcitrante à ses avances en domptant un dragon, alors qu’elle est fervente défenseur de cette espèce protégée (elle me rappelle vaguement quelqu’un … mais qui ? Ah, je sais ! Moi).

il-etait-des-fois-11 il-etait-des-fois-12 il-etait-des-fois-13 il-etait-des-fois-14 il-etait-des-fois-15 il-etait-des-fois-16 il-etait-des-fois-17 il-etait-des-fois-18 il-etait-des-fois-19

Et à la fin, on a le gloubi-boulga des trois !

il-etait-des-fois-20

 

Cette application, en plus d’être rigolote et bien faite, a l’immense mérite de faire comprendre aux enfants toute l’importance du narrateur dans les contes. L’histoire n’est absolument pas la même racontée par différents personnages, ou même par un narrateur omniscient, qui serait l’équivalent de la fin de l’histoire avec les trois points de vue mélangés.

Vous avez des envies de créations ? C’est possible de mixer des morceaux d’histoire en mode aléatoire. On touche la petite étoile sur l’écran de présentation et on a accès à des dessins tirés de l’histoire et composés. C’est beau et surtout, ça fait oraliser vos enfants.

C’est extrêmement bien pensé. J’ai adoré !

C’est moins super : oups, j’ai relevé une erreur d’orthographe … Je vais la signaler à l’éditeur ! « Au final, ces filles, elleS me courent … »

Langue : Anglais
Éditeur : Valentin Gall
© 2012-2013 Il était des fois