Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

12 à 100 ans

5 Stars


gratuit
gratuit

Applis spéciales parents



Flashgap

12 à 100 ans

5 Stars

gratuit
gratuit

Applis spéciales parents

Ce n’est pas parce-que l’on est parents que l’on n’a pas le droit de s’amuser / picoler / danser. Parfois, le résultat n’est pas super glorieux – avouez. Et il y a une appli pour ça ! Pour quoi ? Ne plus vomir ? NON ! Pour faire des photos de soirées sympas qui seront publiées le lendemain à midi (ben si, vous serez tous levés : vous avez des enfants … vous vous rappelez ?).

flashgap-1

« Ready for yesterday ? » L’accroche est … accrocheuse. Ce n’est que le lendemain que l’on découvre la mine cata que l’on avait la veille. On va pouvoir picoler tranquille sans se soucier de notre maquillage dégoulinant, de notre derme un poil luisant (pfiou, fait chaud ici, non ?), de … de quoi encore ? Comment ça ? Vous ne vous rappelez plus vos exploits ? Ah ah, mais il y a flashgap pour cela !

Votre super vomito par-dessus la rambarde du balcon ? Vous en aurez la trace sur votre t-shirt et dans l’album souvenir.
Flash : on comprend. Mais pourquoi « gap » ? Comme « mind the gap » ? Oui ! Parce-qu’il y a un « gap » entre le moment où l’on flashe et celui où l’on va pouvoir consulter, tel un album-cadeau livré à tous les potos. Finies les images prises et aussitôt oubliées. Là, on va bien se rappeler !

flashgap-2

Simplissime. On crée l’event. On le nomme. Et on invite ses potes AYANT l’appli – et donc inscrits – à accepter de participer à l’album. En général, ils sont ok. Don’t worry.

flashgap-3


Comment ça « Pourquoi je n’ai personne à part moi » ? Ben … Parce-que je n’ai pas d’amis, pardi. Enfin … Entendons-nous bien : pas ENCORE d’amis sur Flashgap (sinon, moi, ça va …).

Ci-dessous, je vous révèle une partie de ma vie pour les besoins de l’enquête.

J’ai DÛ sortir un soir (Oh My God, what a sacrifice !) pour shooter ma fanfare préférée (vous allez en apprendre beaucoup d’un coup sur votre Super-Julie favorite), les GratKiPoils. En avant première, j’ai écouté les CUC = Chaos Par Uppercuite (je vous jure que c’est vrai ! L’invit’ s’intitulait les « CUC y Grats »).

J’ai shooté et filmé car Flashgap permet de prendre des vidéos de 15 secondes. Et le lendemain à midi précise : tadaaaaa ! Images dispos. Et là, c’est « ahahah ! » Ou alors : « Quoi ? J’avais CETTE tête-là et PERSONNE ne m’a rien dit ? Ah sympa, les gars ! Merci ! On voit à quoi ça sert, les amis …« .

flashgap-4


flashgap-5

Révélations : chaque photo peut être envoyée, consultée, likée, supprimée … (la preuve que j’y étais ci-dessous). J’en avais une prise au flash mais j’ai préféré celle dans l’ombre. Pour toutes les raisons précitées. Mais l’app prend bien avec flash, rassurez-vous !

flashgap-6 flashgap-7 flashgap-9 flashgap-10

flashgap-12

Zéro invit. Sniiiiiif ! C’est ça d’être précurseur dans la vie.


flashgap-11

Non mais avouez : il fallait y penser. Parce-que les selfies pris et consultés sans arrêt nous pourrissent la soirée. On est entre son écran et les potes. Moisi pour l’ambiance, le suivi de la convers’ etc … Hé : tu suis un peu ce que je raconte au lieu de regarder tes photos ?

Et surtout, les images servent vraiment à quelque-chose : lorsqu’on a dessoulé le lendemain (je suis en train de me faire une réputation, moi … je parle pour les fêtards en général, hein !) on peut apprécier à nouveau nos bêtises notre dîner petit doigt en l’air, façon reine d’Angleterre (so chic).

Les 4 créateurs de l’app ont gagné DES prix (quoi ? Déjà ? Des génies, je vous dis !), le prix d’excellence d’étudiants-entrepreneurs Petit Poucet 2015 : Pour le jury, « il y a dans ce projet un vrai potentiel vérifié dans les faits, puisque le jour où il a été mis sur l’Appstore, 50.000 personnes l’ont utilisé en partageant 500.000 photos. Les quatre fondateurs ont bien pensé le développement de leur projet et viennent juste de faire une levée de fonds de 250.000 euros. Très prometteur ! »
En savoir plus grâce à l’article des Échos.

+ ils ont remporté la première place au concours Junior World Entrepreneurship Forum de l’EM Lyon et la seconde place au concours Total EDHEC entreprendre.

Précision : à ce jour l’app a dépassé les 100 000 téléchargements. Vous n’y êtes toujours pas ? Vous êtes déjà « Has Been » !

Alors ? Convaincus ? J’ai tout donné. À vous de tester. JE VEUX DES CLICHÉS !!! 😀

Si vous voulez en savoir plus sur les GratKiPoils, voici une vidéo :

  • Langues : Français, Anglais
  • Éditeur : Flashgap