Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

6 à 100 ans

5 Stars


8,99 €
8,99 €
7,99 €

Calcul
Logique
Maths
Numération



DragonBox Algebra 12+

6 à 100 ans

5 Stars

8,99 €
8,99 €
7,99 €

Calcul
Logique
Maths
Numération

Il faut le voir pour le croire MAIS croyez-moi sur parole : ce jeu est une clef d’entrée sans souffrance mais avec tambours et trompettes dans le monde de l’algèbre. Pourquoi en faisant tant de bruit ? Parce-qu’ensuite, on pourra clamer haut et fort « Je vous ai com-pris » à tous ces « x », ces lettres, ces nombres si mystérieux. Avec DragonBox, c’est « easy » !

dragonbox-algebra-12-17

Comment ça : déjà au chapitre 3 ? Je vais être honnête avec vous : c’est ma fille aînée, 6 ans à l’heure où je vous écris, CP donc, qui, spontanément, a commencé à jouer (en demandant l’autorisation un dimanche matin, de s’y mettre … la tablette n’étant pas à dispo). 6 ans et algèbre, en général, ne riment pas. Et pourtant, bien sûr que OUI, avec DragonBox Algebra. Ça rime à la perfection, même !

Donc, avant d’aller plus loin, vous avez vu les graphismes et les « mondes ». Pour qui a déjà joué aux jeux vidéos, on est clairement dans ce registre-là. Quand on sait à quel point un jeu vidéo est attirant, on se dit que celui-ci va plaire aux petits doigts … et même aux doigts d’adolescents, car il est conçu pour eux.

dragonbox-algebra-12-1

Ainsi, j’ai poursuivi le chemin que ma fille a facilement commencé. Et je me retrouve avec ce genre de trucs et de machins.

Pour un débutant « Dragon », là, spontanément, comme ça, on ne comprend pas. Normal, on peut démarrer avec DragonBox Algebra 5+ avant de se mettre à celle-ci (mais ce n’est pas indispensable non plus …).

dragonbox-algebra-12-2

Le concept de cette app est d’utiliser des dessin et d’amener progressivement les notions qui vont permettre de comprendre tranquillement mais sûrement tout ce qui est lié aux équations tels le signe =, les inconnus, les nombres négatifs, les fractions, les variables, les parenthèses (ah la laaaa, les parenthèses estampillées « casse-bonbons » à vie, les pauvres … mais non, elles n’ont rien fait à personne et vos enfants vont en redemander) …

dragonbox-algebra-12-3

On a une caisse d’un côté. Elle renferme un bébé dragon que l’on doit aider à se développer en le nourrissant de divers aliments. Le but est de faire en sorte que la caisse soit isolée de son côté. Lorsqu’on a simplifié au maximum, c’est à dire, ajouté les cartes en « négatif » pour annuler celles qui peuvent l’être, simplifié les fractions, etc … la caisse renfermant notre bébé dragon scanne son « pré carré » et croque ce qu’il reste dans l’autre rectangle – avec un bruit de mâchoire très rigolo.

dragonbox-algebra-12-4

S’il reste un insecte, un lézard, ou un « machin » superflu de l’autre côté, le bébé dragon fait « beurk », ce qui amuse beaucoup les enfants.

Puis notre score s’affiche : si on a respecté le bon nombre de coups, si tout a été simplifié et qu’il ne reste rien de superflu, on gagne un maximum d’étoiles. Pas satisfait ? On a raté ? Aucun souci : on peut recommencer la partie en touchant la flèche verte en haut à droite. Et surtout, on voit le bébé dragon grandir et se développer au fur et à mesure.

dragonbox-algebra-12-5

L’enfant est bien guidé dans l’app pour ne rien oublier et ne pas se tromper. Ci-dessous, j’ai ajouté une « tomate » au dénominateur et un champ électrique m’indique les endroits où je dois l’ajouter aussi.

dragonbox-algebra-12-6 dragonbox-algebra-12-7

La boîte scanne et « crop-crop-crop », elle croque sa nourriture.

dragonbox-algebra-12-8 dragonbox-algebra-12-9

Ci-dessus, on simplifie les fractions en faisant glisser avec le doigt les cartes identiques les unes sur les autres. Elles s’annulent et on se retrouve avec une carte équivalente représentant le « un » en constellation de dé, qui va pouvoir être annulé aussi en glissant sur la boîte (boîte qui équivaut à l’inconnu donc le « x » de l’équation traditionnelle, que nous connaissons tous).

dragonbox-algebra-12-10 dragonbox-algebra-12-11

Les tourbillons verts représentent des cartes qui se sont annulées. Il reste juste à les toucher pour effacer celui-ci, et hop ! une simplification de plus. Aaaah, on y voit de plus en plus clair.

dragonbox-algebra-12-13

Chaque nouvelle notion introduite est présentée comme un « nouveau pouvoir » (cf. les jeux vidéos où l’on gagne de nouveaux attributs qui vont nous permettre de conquérir de nouveaux territoires, d’anéantir de nouveaux méchants encore plus méchants, etc …). Qui nous donnent le droit d’accomplir des missions plus difficiles et comme la difficulté ne nous fait pas peur …

Le tutoriel est simple, court et très visuel, pour bien guider l’enfant. On ne PEUT PAS ne pas comprendre.

dragonbox-algebra-12-14 dragonbox-algebra-12-15

Il y a 357 exercices à résoudre. Si on s’est trompé, on peut revenir en arrière, recommencer etc … grâce aux flèches en-haut à droite. Je salue le fait que l’éditeur ait autorisé le fait de recommencer. Ceci permet d’essayer sans stress. C’est infiniment plus rassurant.

Ainsi, pas de pression de temps, on va à notre rythme. C’est très agréable et surtout, on va comprendre au fur et à mesure comment équilibrer les fractions, comment simplifier, etc … Et on va dédramatiser tout cela. Plus jamais un enfant ne craindra l’algèbre.

Et si on coince vraiment – ça peut arriver – on nous propose de nous sortir de l’ornière en nous montrant la solution. Rassurant !

dragonbox-algebra-12-16

Ça, ce n’était QUE la face A de l’app. Face B, lorsque le bébé dragon est devenu grand et n’a plus besoin de nous pour le nourrir, nous sommes devenus tellement autonomes en équations que l’on n’a q’une envie : s’entraîner à en faire pour de vrai. Car, surprise, cela est perçu comme un vrai jeu par les enfants pratiquants. On ne va tout de même pas les empêcher de s’amuser, ça non !

Alors, au menu des divertissements « spécial enfant », c’est ci-dessous et il y en a pour tous les goûts.

dragonbox-algebra-12-18

C’est app est construite de manière si logique, si progressive et tellement intelligente que les enfants et adolescents y prendront goût et verront les maths autrement. J’aurais rêvé avoir cela entre les mains lors de mes années collège-lycée et même beaucoup plus tôt. J’irai même plus loin : nous devrions prendre exemple sur ce type de progression et d’entertainment intelligent pour amener des tas de notions facilement aux enfants.

dragonbox-algebra-12-19

Le jeu original DragonBox+ a reçu plusieurs distinctions sur le plan international, dont :

– Gold Medal du Serious Play Award 2012 (USA)
– Best Serious Game du Fun and Serious Game Festival (Espagne)
– Best Serious Game de l’International Mobile Gaming Awards 2013
– Leon ON Awards de l’association indépendante Common Sense Media

Langues : Français, Allemand, Anglais, Basque, Chinois simplifié, Chinois traditionnel, Coréen, Danois, Espagnol, Estonien, Finnois, Hongrois, Italien, Japonais, Lituanien, Norvégien, Néerlandais, Portugais, Russe, Serbe, Suédois, Turc

Éditeur : WeWantToKnow AS

© 2013 WeWantToKnow AS