Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

5 à 8 ans

4 Stars


3,99 €

Contes
Contes interactifs



C’est pas de l’eau, c’est des mots !

5 à 8 ans

4 Stars

3,99 €

Contes
Contes interactifs

Mais alors … si ce n’est pas de l’eau ? Est-ce que ça mouille, ça éclabousse, ça ruisselle tout pareil, les mots ? D’après vous ? Oui, bien-sûr que oui. Beaucoup plus, en fait, parce-que les mots coulent à l’intérieur de nous et nous remplissent de leurs lettres, de leur résonance, de leurs émotions. Ils savent se frayer un chemin jusqu’à notre cerveau et notre coeur.

cest-pas-de-leau-cest-des-mots-1

Ouh laaa, un ciel de cette couleur-là, on va être tout mouillés si on reste plantés ici.

cest-pas-de-leau-cest-des-mots-2

Sauf que … surprise ! Pas d’eau mais des lettres tombent du ciel. Ce début d’histoire me fait penser de suite à Erik Orsenna et sa « Grammaire est une chanson douce » (ce livre est un bonheur – j’ai tellement aimé le faire lire à mes élèves !). Il y est question d’eau et de mots aussi. Les deux sont intimement liés par leur liquidité, on dirait, mais surtout par le besoin impérieux que nous avons d’eux.

Mais le texte est de Marc Solal, poète ensoleillé car né à Tunis, ayant pas mal écrit sur la notion d’identité, de double …

cest-pas-de-leau-cest-des-mots-3

Quand l’averse s’arrête, il y a des mots partout, et cela remplit les habitants de cette histoire de joie. Mais les mots ne vont pas en rester là. Sauf un, qui s’est fait capturer …

Je n’en dis pas plus car l’histoire est courte. On en voudrait encore. Mais c’est déjà un plaisir de lire cette petite histoire douce, suivie de jeux.

Attention : je vais vous parler d’une chose qui m’a embêtée dans ce récit où l’on célèbre les lexèmes. Il y figure un gros mot, dans un dialogue. Je ne suis pas fan du tout du fait de retrouver ces mots-là écrits.

Mais l’éditeur lui-même s’est retrouvé embarrassé devant le texte du poète. Que faire ? Supprimer cette allusion ? En ai-je le droit, moi, éditeur ? Je trahirais le texte de l’auteur.

Laisser ? Cela fait un gros mot vu, lu, retenu par des petits … Tant pis. Ils le connaissent, ce mot de cinq lettres. Ne trahissons pas l’auteur.

cest-pas-de-leau-cest-des-mots-4

Oh le beau train producteur de tas de mots d’enfants (ci-dessus). Alors jouons justement, à capturer des mots passant par là et à trouver le mot-mystère.

cest-pas-de-leau-cest-des-mots-5

Deuxième jeu : on a un mot et deux sons à écouter. Il faut toucher la carte du gramophone ayant produit le son correspondant au mot proposé.

cest-pas-de-leau-cest-des-mots-6

Galerie des portraits ayant participé à cette appli-jolie.

cest-pas-de-leau-cest-des-mots-7

Une petite histoire célébrant ce qui la compose pour que l’enfant ait envie de boire nos paroles, puis d’avaler des livres tout entier, c’est une bonne idée.

  • Langue : Français
  • Éditeur : La Dentelliere Editions Numeriques (apps)