Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

4 à 10 ans

5 Stars


gratuit
gratuit

Contes
Contes interactifs



Avec quelques briques

4 à 10 ans

5 Stars

gratuit
gratuit

Contes
Contes interactifs

« Mamaaaan, qu’est ce que l’on mange ? – Des briques. – Pardon ? Mais … que veux-tu dire ? » Ah oui, je vous le confirme, cette histoire n’a rien de banal. « Il était une fois un petit garçon qui ne mangeait que des briques. » : elle démarre comme cela et nous emmène au plus profond des sentiments humains.

avec-quelques-briques-1

C’est super : originalité / ergonomie / sonorité / graphismes / sentiments

C’est mois super : … (j’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé …)

avec-quelques-briques-2

Banal ? Le mot ne qualifie pas ce conte, non. Émouvant ? Très certainement. Car elle nous parle de la forteresse des sentiments dans laquelle nous nous enfermons si souvent.

Pour quelle raison faisons-nous cela au lieu de nous ouvrir au monde, aux gens ? Parce-que nous avons souffert, que nous savons que ça fait mal, que nous avons eu peur de ne jamais nous relever englués que nous étions dans tout ce plomb … et que, non, décidément, non, nous n’avons plus envie de recommencer.

Mais si l’on souffre, cela signifie que l’on vit. Il ne faut pas vivre pour souffrir, c’est certain. Mais souffrir pour vivre oui car la soeur de la souffrance est l’amour. Si l’on souffre, cela signifie aussi que l’on aime. Et, nous le savons tous, la vie vaut tellement d’être vécue pour cela. Alors … on y va ?

avec-quelques-briques-3

Ce garçon mange des briques qui le rendent fort, fort ! Si fort qu’il est habité par un château dont la porte est bien fermée. À nous de trouver la clé.

Tout au long du récit à lire SOI-MÊME car le texte n’est pas lu, nous sommes sollicités pour de petites actions sympathiques. Si l’on se trompe ? Aucun souci. Nous recommençons à l’envi.

N. B. : le fait que l’histoire ne soit pas lue correspond à un choix de l’éditeur qui préfère impliquer les parents pour faire l’expérience de cette application.

avec-quelques-briques-4 avec-quelques-briques-5

Le conte nous mène tout droit à l’essentiel : derrière la forteresse bien dressée, se cache un petit coeur vivant, qui réalise qu’il peut battre … et battre fort. Mais ça ferait presque mal, non, cette poitrine qui se soulève si fort …

avec-quelques-briques-6

Le livre papier est génial. L’app ne l’est pas moins. Et pourtant, l’exercice de transposition est difficile.

Ainsi, laissez-vous porter, avec vos enfants, par ce conte très vrai, très émouvant … du latin ex et movere « mouvoir, remuer » car il s’agit bien de cela : impossible de rester de marbre en le lisant. Il remue bien des choses en nous et réorganise le mobilier de nos coeurs.

  • Langues : Français, Anglais, Néerlandais
  • Éditeur : clea dieudonne