Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

6 à 10 ans

3.5 Stars


0,99 €
0,99 €

Contes
Écologie



Antiproblemus veut sauver la Terre

6 à 10 ans

3.5 Stars

0,99 €
0,99 €

Contes
Écologie

Un problème ? Où ça, un problème ? Pas sur la planète d’Antiproblemus qui s’ennuierait presque … si l’ennui existait. Vous l’avez compris, sa planète est … euh … tout l’inverse de la nôtre. Comme le métier du héros est de régler les problèmes, il va aller voir ailleurs s’il peut se rendre utile. Sur Terre, par exemple. Il ne va pas être déçu.

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-1

Les graphismes sont attrayants, et les textes assez bien rédigés avec quelques mots de vocabulaire à découvrir.

Le pitch de l’histoire : le « héros » va essayer de trouver LA source de nos problèmes sur Terre pour les résoudre d’un seul coup. Il ignore encore à quel point la tâche est immense. Et il va découvrir, à son grand désarroi, qu’il n’y a pas une origine unique à nos soucis mais que tout est interconnecté.

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-2

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-3

Mais parlons du personnage principal : Antiproblemus. Il paraît héroïque comme ça, sur le papier, mais il ne remplit pas vraiment sa mission.

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-4

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-5

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-6

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-7

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-8

Bon, euh, c’est vrai que devant l’énumération de toutes ces catastrophes, on en aurait la nausée. Qui ne l’aurait pas ? … On ne peut que confirmer que tout cela existe bel et bien, par ici. Alors, la question se pose : que propose Antiproblemus, dont c’est un peu le job de savoir résoudre tout cela ?

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-9

Devinez quoi ? Devant l’immensité de la tâche, il jette l’éponge.

Ah zut ! C’est ça, alors, la solution ? On jette l’éponge ? Il n’y a aucun espoir pour les générations à venir ? Donc, les enfants, lorsque vous aurez terminé cette lecture, allez … je ne sais pas … sauter d’un pont, par exemple ? Humour noir, très noir, évidemment. Mais c’est vrai que la conclusion de ce livre n’est pas pleine d’une bouffée d’oxygène pour nos petits et que, même en admettant qu’il vienne à manquer (l’oxygène), on peut se prendre à rêver qu’il y en aura encore pour poursuivre cette aventure folle qu’est la vie, dans le futur.

antiproblemus-veut-sauver-la-terre-10

Le héros de cette histoire est un anti-héros car … il ne sert à rien, finalement. Il aurait pu prendre le problème à bras-le-corps et faire mine d’entamer des négociations avec les dirigeants des pays, mettre en place un nouveau SUPER GRENELLE de l’environnement, trouver une solution totalement inédite et complètement folle quitte à être irréalisable (on est dans une fiction ;), faire un truc, ne serait-ce qu’infime, SERVIR À QUELQUE-CHOSE, enfin ! Au lieu de cela, il retourne sur sa planète où, là aussi, il n’est d’aucune utilité.

A-t-on vraiment envie de prendre exemple sur lui ? … Cet album nécessite une VRAIE discussion parents-enfant sur le sujet en disant bien que c’est l’affaire de tous d’améliorer la vie ici-bas et SURTOUT, que rien n’est perdu car, si on suit la logique du personnage qui considère qu’il n’y a aucun espoir pour la Terre, on va obtenir l’effet inverse à celui escompté. Puisque tout est perdu, je ne vais modifier en rien mon comportement et « hasta la vista, baby ». On aurait tort de se poser plus de questions, non ?

Pour peu que l’on s’intéresse aux solutions possibles, la donne va changer. Le tout est d’y réfléchir. Alors, on garde l’éponge que voulait jeter Antiproblemus et on s’en sert pour nettoyer notre belle planète, mais tous ensemble !

Auteur : Patrice Quélard
Illustrateur : Romain Egea

Langue : Français
Éditeur : SARL La souris qui raconte
© 2011 OZWE