Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une « matière », une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection « 6 ans » – « iPad » – « anglais ».

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner « 6 ans » – « iPad – anglais » en allant sur « Tous les âges », « Toutes les plateformes » et « Toutes les catégories ».

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. « Dauphin » tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

7 jours sans écrans et sans mourir

 

Pourquoi vous devriez vous éloigner des écrans pendant une semaine ?

Une nouvelle étude met en lumière le fait que les appareils électroniques ont des effets dramatiques sur les enfants.

L’étude a montré que les enfants passant 5 jours éloignés de leurs smartphones, télévisions et autres écrans ont été substantiellement meilleurs dans la lecture des émotions faciales de leurs pairs.
L’étude d’UCLA (University of California, Los Angeles) suggère que les habiletés sociales des enfants sont amoindries par le fait de passer de moins en moins de temps en face à face.

Avant d’aller plus loin dans la lecture, je suggère tout de même une chose : un enfant qui a une addiction qu’elle quelle soit, sera happée par celle-ci et ses capacités seront amoindries car il investira tout son temps et son attention dans cette passion. Ainsi, il s’agit de s’intéresser à lui, son comportement. Il est sans arrêt le nez collé dans un livre et ne pratique aucun sport, ne joue avec personne à la récré ? Inquiétez-vous peut-être autant que s’il passe sa vie collé à son écran (ce qui ne devrait pas être, de toute manière, si les adultes régulent).

Le professeur Patricia Greenfield, qui a coécrit l’étude, dit :
« Beaucoup de personnes observent les bénéfices des médias dans l’éducation, mais peu s’intéressent aux coûts.

La sensibilité décroissante aux signes de l’émotion – la perte de l’habileté à la compréhension des émotions de ses pairs – est l’un des coûts.
Le remplacement de l’interaction sociale avec une personne par celle avec un écran semble réduire cette habileté sociale. »

L’étude a testé deux groupes d’élèves en 6 ème sur leur capacité à déceler les émotions faciales dans des images et des vidéos.

Un groupe se rendit à l’institut Pali – un camp nature et science à côté de Los Angeles – durant 5 jours.

Dans ce camp, les élèves n’avaient accès à aucun appareil, tandis que l’autre groupe menait sa vie normalement.

Le changement fut assez radical pour les enfants logeant à l’institut Pali par rapport au temps qu’ils avaient l’habitude de passer à regarder la TV, envoyer des textos et jouer à des jeux vidéos 4 heures 30 par jour – et cela, durant un jour d’école standard.

Après 5 jours passés à l’institut, la capacité des enfants à lire les expressions du visage, en comparaison avec les enfants du groupe témoin, a augmenté de manière incroyable.

Le nombre d’erreurs faites lors du test a été réduit d’environ un tiers.

Yalda Uhls, qui est l’auteur en chef de l’étude, dit :
« Vous ne pouvez apprendre à lire les signaux émotionnels de la même manière avec un écran que vous l’apprendriez en communiquant en face à face.
Si vous ne communiquez pas en face à face, vous perdez d’importantes habiletés sociales.

Nous sommes des créatures sociales. Nous avons besoin de temps libre de tout appareil. »

Conseil essentiel pour nous tous, j’en suis sûr, enfants comme adultes.

PSYBlog – Dr Jeremy Dean, psychologue et auteur.