Image Image Image Image Image

Différentes possibilités :

Cibler un âge précis et une plateforme précise, ainsi qu’une matière.

Sélectionner âge et type de plateforme en-haut de la page, ainsi qu’une “matière”, une catégorie  dans l’encart.

Important : lorsque vous poursuivrez la navigation, ces choix resteront mémorisés.

Comment-utiliser-SJ-1

Exemple de sélection “6 ans” – “iPad” – “anglais”.

Comment-utiliser-SJ-2

Pour sortir de cette sélection fine, il faut désélectionner “6 ans” – “iPad – anglais” en allant sur “Tous les âges”, “Toutes les plateformes” et “Toutes les catégories”.

Avec un mot-clef, c’est possible aussi. “Dauphin” tapé dans le moteur de recherche et let’s go !

Comment-utiliser-SJ-3

Les images de la home sont les top applis mises en ligne récemment. Les préférées de Super-Julie.

Scroll to Top

Début

5 activités pour faire grandir nos enfants cet été

Tout pousse, en été, y compris les enfants ainsi que leurs parents. Outre les activités prévues, planifiées, encadrées, il y a des tas de moments off qui vont réellement apporter leur lot d’apprentissages savants et intelligents

On fait QUOI avec les enfants ?

1 – On les laisse s’ennuyer… pour amener la créativité. Lorsque je n’ai rien à faire, je rêve, je bulle… mon cerveau est actif, lui et de cet ennui naît la créativité. Un pièce à monter ; un piège à construire ; un insecte à observer…

2 – On fait des jeux libres et DEHORS, sans la surveillance et la supervision des parents. Parce que les genoux écorchés font partie de l’enfance, parce que ce n’est jamais très grave, parce qu’il est essentiel d’expérimenter pour appréhender le monde sans peurs, parce que si nous sommes surprotégés, nous n’apprenons rien, surtout pas nos limites ni l’autonomie, ni à se débrouiller… Et qu’avoir peur de tout ne mène nulle part.

J’ajoute encore que les cicatrices, les stigmates témoignent d’un vécu, racontent des histoires et que les corps parfaits ne sont pas enviables car trop lisses et sans intérêt.

3 – On fait couper, trancher, plier,… participer aux tâches ménagères pour apprendre l’adresse de la découpe au couteau, le pliage de linge etc. En anglais on dit « Learning by doing », on apprend en faisant. Si on fait toujours tout à la place de l’enfant, on n’a moins de temps pour nous, pour commencer, et l’enfant n’apprend rien du tout. Il se coupe ? Parfait ! Une fois mais pas deux. C’est par l’expérience que l’enfant apprend « la science » (= la connaissance, le savoir), qu’il saura faire attention, pas en entendant une mise en garde.

4 – On joue ENSEMBLE, parents, amis, et enfants à de grands jeux tels que le loup garou ; pouêt pouêt ; Time’s up… Exit les moments “chacun collé à sa tablette” et personne ne se parle ni se regarde.

5 – On est curieux sur tout : on observe et on s’interroge sur tout, on cherche, et le premier qui trouve, a gagné. Prévoir des lots pour se régaler. Pourquoi cet objet porte tel nom ? Ce bâtiment est-il construit de telle façon ? Nul besoin de pokemon go pour s’interroger. Suffit de lever le nez et de n’être jamais rassasié.

Conseil de Super-Julie :o)